Que recherchez-vous ?

Livraison offerte dès €80 d’achat    |    Mon compte    |

aromathérapie

Introduction à l’aromathérapie : 8 bienfaits pour la santé

  • 13
    Partages
aromathérapie

Si vous lisez cet article, c’est que vous êtes curieux(se) de découvrir comment l’aromathérapie peut vous aider au quotidien, et vous avez bien raison !

Qu’est-ce que l’aromathérapie ?

L’aromathérapie est une méthode thérapeutique globale et naturelle qui se base sur l’utilisation des huiles essentielles afin d’améliorer la santé et le bien-être des individus. L’aromathérapie est également utilisée en cosmétologie et certaines essences aromatiques précieuses sont très recherchées en parfumerie.

Si la phytothérapie utilise les plantes en totalité (feuilles et fleurs fraîches ou séchées, racines, tiges, poudres et jus de végétaux…), l’aromathérapie, dont l’étymologie signifie « soigner par les essences aromatiques » se sert exclusivement de ces concentrés très puissants que sont les huiles volatiles (ou huiles essentielles). C’est en extrayant l’essence odorante des plantes, des résines et des fleurs que les huiles essentielles sont distillées.

Les résultats apportés par l’aromathérapie sont de plus en plus étudiés par les scientifiques et les professionnels de santé. Intéressés par les preuves que les huiles essentielles de qualité fournissent dans le cadre de la pharmacopée, elles sont véritablement reconnues pour leurs bienfaits, leurs propriétés et leurs modes d’action.

L’aromathérapie peut être pratiquée sous différentes formes, notamment :

  • Diffuser des mélanges d’huiles essentielles dans l’air (à l’aide d’un diffuseur)
  • Inhaler depuis un support (mouchoir, oreiller, bâton inhalateur, un bol d’eau chaude, ou même directement sur la peau)
  • Appliquer les huiles essentielles directement sur la peau (notamment sur les poignets, le plexus solaire, la plante des pieds)
  • Massage avec des huiles essentielles
  • Ingérer les huiles essentielles avec l’aide d’un comprimé neutre, un demi-sucre ou directement sur la langue.

Attention néanmoins, l’aromathérapie n’est pas une pratique sans risque, il faut bien s’informer avant de se lancer et respecter les consignes d’utilisation.

A qui s’adresse l’aromathérapie ?

L’aromathérapie s’adresse à tous ceux qui souffrent et qui attendent des huiles essentielles un soulagement, une amélioration de leur santé, leur bien-être ou de leur apparence extérieure.  

Les études démontrent que l’aromathérapie peut avoir des effets thérapeutiques positifs sur notamment :

  • Le stress & l’anxiété
  • L’insomnie
  • Les infections
  • Problèmes digestifs
  • Problèmes d’articulation
  • Problèmes respiratoires
  • Douleurs musculaires
  • Le cancer
  • La dépression
  • Le système immunitaire
  • Problèmes cutanés

Ainsi, que ce soit pour rhume, une grosse fatigue passagère, des articulations douloureuses, une bronchite, une allergie ou un mal de ventre…il existe une huile essentielle ou une synergie qui pourra soulager et même venir à bout de votre problème de santé.

Les 8 bienfaits de l’aromathérapie 

 
1) Promeut la relaxation

Éloigner le stress, l’anxiété, les angoisses et enfin se détendre grâce aux huiles essentielles, c’est simple, rapide et efficace. Les huiles de lavande vraie, de bergamote, de marjolaine à coquilles, de camomille romaine, de petit grain bigaradier, de pin sylvestre ont des propriétés reconnues pour apaiser, gérer les émotions et éloigner la nervosité.

Ces huiles essentielles utilisées en synergie ramènent le calme, permettent la décontraction profonde. L’odeur florale du petit grain bigaradier et de la lavande relaxe, éloigne les tensions. La marjolaine à coquilles lutte contre la peur, c’est une régulatrice des émotions. Le pin sylvestre est un formidable rééquilibrant nerveux.

Astuce pratique : quand vous sentez le stress monter en vous, utilisez la synergie anti-stress à base d’huiles essentielles de lavande fine, bergamote, orange douce et bois de santal, et relaxez-vous !

2) Améliore la qualité du sommeil et traite l’insomnie légère

La qualité de notre sommeil est essentielle à notre bonne santé et à notre bien-être. Pour qu’il soit véritablement réparateur, certains ont recours aux somnifères, mais ils ont des effets secondaires et entraînent une accoutumance. L’aromathérapie peut vous aider à bien dormir, elle vous permet de lâcher prise et elle ralentit votre rythme respiratoire.

Les huiles essentielles les plus utilisées pour traiter un sommeil perturbé sont les suivantes : la lavande vraie, la mandarine verte, la marjolaine, le ylang-ylang, l’orange douce, le lédon du Groenland, la sauge sclarée. Toutes ces huiles lorsqu’elles sont pures, bien employées et de bonne qualité sont très bien tolérées.

Si vous débutez en aromathérapie, une manière simple pour vous lancer est de diffuser dans votre chambre, 15 à 30 minutes avant de vous coucher, une synergie d’huiles essentielles pour le sommeil.

3) Combat la dépression et relève le moral

Il existe de grandes différences entre une véritable dépression et un « coup de cafard » passager ou déprime. Les fluctuations du moral peuvent être éphémères et normales lorsqu’on rencontre un souci, une difficulté, mais que faire quand ça dure ? La souffrance psychique peut être due à la perte d’une personne proche, à un chagrin d’amour, à de lourds problèmes financiers, à une maladie…

Si l’aromathérapie ne peut pas se substituer aux médicaments antidépresseurs que les médecins prescrivent, elle est bien différente et présente de nombreux avantages dont il serait dommage de se priver ; elle peut proposer une aide à visée antidépressive mais également au sevrage des médicaments anxiolytiques et psychotropes. Des huiles essentielles bien sélectionnées (ylang-ylang, encens, verveine odorante ou des Indes, cannelle, néroli), correctement dosées et bien administrées (par voie interne, en massage ou en diffusion) seront une aide précieuse au quotidien pour les personnes en dépression.

Astuce pratique : apportez de l’optimisme et du bonheur en diffusant dans l’air de votre salon ou votre bureau la synergie la Joie de Vivre (huiles essentielles de litsée citronnée, petit grain bigarade, ylang-ylang, bergamote et encens).

4) Améliore la santé cutanée

Les huiles essentielles, nous l’avons vu, sont utilisées depuis des millénaires, puisque certains vestiges nous indiquent qu’à l’époque de l’ancienne Égypte on connaissait déjà leurs propriétés miraculeuses sur la conservation des corps.

Acné, vieillissement cutané, cicatrices, vergetures, herpès, brûlures légères, piqûres d’insectes, mycoses, pour chaque indication, une huile essentielle viendra à votre secours. Utilisées pures dans certains cas, diluées dans des huiles végétales adaptées à votre type de peau ou intégrées à des crèmes cosmétiques, elles détendent les traits, hydratent l’épiderme, purifient, apaisent, régénèrent, apportent de la fraîcheur et protègent les cellules grâce aux antioxydants qu’elles contiennent.

Pour la santé cutanée, retrouvez les huiles essentielles de Tea Tree, Géranium Rosat ou Lavande Aspic.

5) Renforce le système immunitaire

Vous tombez souvent malade, vous n’échappez pas aux épidémies de grippe ou de gastro-entérite…Renforcez votre immunité grâce aux huiles essentielles. Une synergie en diffusion pour booster l’immunité ou une goutte d’huile essentielle d’origan, saro ou de ravensare aromatique absorbée en fin de repas, sur une cuillerée de miel, un peu de mie de pain ou un comprimé neutre, renforceront naturellement votre immunité.

Accordez-vous également des moments de repos, la fatigue et les chutes du système immunitaire sont souvent liées. Pensez aussi à augmenter votre apport en vitamines C contenues dans les agrumes, le kiwi, le persil, le cassis…

6) Réduit la fatigue et booste l’énergie

L’aromathérapie revitalise l’ensemble de l’organisme en quelques semaines. Elle instaure progressivement une profonde sensation de tonus, d’énergie et de vitalité. En déposant les huiles essentielles directement sur les centres énergétiques, vous allez apporter à votre corps (et à votre esprit) de l’oxygène, de la vivacité, de la force, un enracinement, autrement dit, une grande bouffée de vie !

En effet, pour lutter contre la fatigue, les aromathérapeutes ne recommandent pas la voie interne. C’est sur la peau, le long de colonne vertébrale et dans les creux de chaque côté, qu’il faut imprégner les tissus. Les ganglions nerveux disposés en chaîne serviront alors de neurotransmetteurs. Les massages aux huiles essentielles peuvent aussi être effectués sur la zone des surrénales. Les actifs des huiles harmonisent et équilibrent l’organisme.

Pour éveiller les sens et l’esprit, la seconde voie à privilégier en cas d’épuisement nerveux est la diffusion aromatique. Tout simplement, diffusez une synergie pour l’énergie dans votre salle de vie, et respirez les boostez vous en respirant les bienfaits des huiles essentielles.

7) Améliore la digestion

Le potentiel thérapeutique de l’aromathérapie prend tout son sens lorsqu’il s’agit d’améliorer le confort digestif ou d’assainir la flore intestinale. Les huiles essentielles ont le pouvoir de régulariser les fonctions digestives que ce soit par la stimulation des sécrétions glandulaires ou par le biais du système neurovégétatif.

Troubles du transit, troubles de l’appétit ou gastriques, les essences de la camomille noble ou romaine, du basilic, de l’estragon, du carvi, du thym ou de la menthe poivrée sont d’un grand secours.

8) Équilibre les hormones

De par leurs propriétés eubiotiques, les huiles essentielles prennent soin de la santé des individus (femmes ou hommes) dans leur globalité et en particulier de l’équilibre de leur système endocrinien. Thyroïde, ovaires, testicules, surrénales, pancréas sont des glandes endocrines en liaison directe avec le système nerveux et notamment avec l’hypophyse et l’hypothalamus.

On peut alors aisément comprendre qu’un choc émotionnel violent vienne directement perturber notre système hormonal. Il est alors vital de le soutenir. Le géranium et le romarin à verbénone ont la capacité intéressante de réharmoniser le système nerveux et hormonal. Cette synergie a une action forte sur le mariage du yang et du yin, elle se charge de réguler, de ralentir ou de contenir l’excès du fonctionnement hormonal. Avec ses vertus stimulantes œstro-progestatives, l’huile essentielle de salvia officinalis (sauge officinale) est recommandée en période de ménopause (1).

L’aromathérapie, une pratique qui n’a plus rien d’anecdotique dans les hôpitaux

Sous la pression du grand public et pour le mieux-être des patients, l’utilisation de l’aromathérapie s’installe progressivement dans les cliniques et les hôpitaux, dans les unités de soins palliatifs et dans les services de gériatrie ; elle propose une approche différente, naturelle et complémentaire et c’est un signal fort !

Au CHU de Poitiers une équipe a développé de nouveaux protocoles de soins intégrant les huiles essentielles. (2) Si au départ, on limitait leur utilisation à la gestion des odeurs désagréables, désormais des massages aux huiles essentielles, de vraies réponses thérapeutiques se mettent en place. Dans les services hospitaliers, on se forme petit à petit à l’aromathérapie pour transformer l’univers médical.

Dans le service de gériatrie du centre hospitalier de Valenciennes, un des plus avancés en matière d’aromathérapie, on a mis en place des protocoles stricts et complexes déclinant une prescription médicale, une traçabilité et une évaluation des résultats. Le personnel soignant se sert quotidiennement de l’aromathérapie.

Selon le Dr. GOMMEZ, l’aromathérapie « transforme la relation patient / soignant (…) et enrichit les pratiques des soignants ». (3)

L’aromathérapie à travers le temps et les civilisations

L’utilisation des huiles essentielles remonte à des milliers d’années.

C’était notamment le cas il y a 5000 ans, quand les Égyptiens conservaient les momies grâce à l’embaumement. Ils savaient déjà que les plantes aromatiques (notamment le cèdre et le basilic) étaient capables d’empêcher la prolifération des germes et de préserver les corps. Leur champ d’action ne se limitait d’ailleurs pas aux cérémonies religieuses et aux vocations rituelles puisque les médecins égyptiens utilisaient des onguents, des vins médicinaux ou des infusions pour soigner les malades.

En Chine, 3500 ans avant notre ère, on utilisait des bois aromatiques comme encens. Le long du fleuve jaune, à la même période, on infusait des plantes. Il est possible que la découverte du procédé d’extraction des huiles essentielles soit à rattacher à cette époque et à ce lieu. Shen Nung rédigea le plus ancien traité de phytothérapie dans lequel il cite le pouvoir des plantes aromatiques.

Hippocrate soulignait l’importance des bains aromatiques dans le traitement des maladies de la femme. À Athènes, il lutta contre la grande peste en faisant brûler dans toute la ville de la lavande, de l’hysope, de la sarriette, du romarin…

Plus récemment, René-Maurice Gattefossé que l’on considère comme le père fondateur de l’aromathérapie contemporaine est un ingénieur chimiste de formation ; il inventa le mot « aromathérapie ». R-M Gattefossé a mené de longues recherches dans le domaine de la dermatologie et de la cosmétologie en faisant équipe avec d’autres scientifiques et en utilisant des huiles essentielles. En mettant en évidence leurs propriétés thérapeutiques, il a très largement contribué à l’essor et au rayonnement de l’aromathérapie.

(1) Précautions d’emploi : l’huile essentielle de sauge sclarée ne doit pas être administrée chez les femmes atteintes d’un cancer hormonodépendant, de fibrome, de mastose.

Thibault Sagnier

Pur Bien-Être est une marque française de santé naturelle qui aide les personnes actives à se sentir mieux au quotidien grâce aux produits naturels et pratiques holistiques de bien-être.

Aucun commentaire
Laisser un commentaire